Toulouse-Revel-Bram

English, français

Deux jours de balade vers la montagne noire, à nouveau à proximité du Lampy puis descente via Saissac, Montolieu, légère remontée pour joindre Alzonne, puis arrivée finale à Bram où j’ai pris le train de retour.

L’objectif était multiple :
- tester le vélo en configuration rando avec tente, matelas, tout le matériel de camping, du change pour plusieurs jours...
- revoir une amie de Revel que je n’avais eu l’occasion de voir depuis plusieurs mois !

Première journée, Toulouse-Revel

Jusqu’au seuil de Naurouze, pas de souci belle piste cyclable et essentiellement plat, toutefois on sent les kilos supplémentaires sur le porte bagage !
A partir de l’écluse de l’Océan on est dans l’Aude et pas d’entretien de la piste cyclable. Pas d’entretien non plus du chemin qui suit la Rigole pour aller jusqu’à Revel. Il faut faire attention aux racines sans arrêt.
Enfin à une quinzaine de kilomètres de Revel, à partir du lac d’Enclass belle piste cyclable, large et bien entretenue, on peut de nouveau avancer !

Soirée très agréable avec un bon repas au resto à Revel.

Deuxième journée, Revel-Bram

De nouveau la montée vers Arfons qui grimpe raide : 550m sur 10km, puis descente presque tout le temps. On recommence à monter un peu vers Alzonne. On repart un peu sur le Canal du Midi avant de rejoindre la gare de Bram.

Retour en train avec un billet à 1 Euro [1] !! Mais les places sont chères ! Il n’ y a place que pour trois vélos... Heureusement un cycliste descend à la gare suivante à Castelnaudary...


  • Le vélo chargé en mode rando
  • La rigole

[1pas besoin de carte senior ^^

|       |

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document