Saint-Jean-Pied-de-Port - Orthez - Toulouse

Kilomètres aujourd’hui :

64


Kilomètres depuis le début : 3429

Je m’attendais à une route pluvieuse tout le long de la route et finalement je reste au sec jusqu’à Saint Palais où je m’arrête manger un sandwich. Je peux même le manger sur la place du Foirail dehors... mais la température commence à fraichir.
Je prends un café et à la sortie il pleuvra bien jusqu’à Sauveterre de Bearn. Puis alternances de pluie et de temps sec. Le parcours entre Sauveterre de Bearn et Orthez est bien vallonné.
J’ai choisi un train dans l’après-midi ce qui me laisse pas mal de marge de manœuvre. Il y avait un train en début d’aprem et il est clair que je ne l’aurais pas eu. A quelques kilomètes d’Orthez je calcule dans ma tête comment j’aurais pu l’avoir : partir un peu plus tôt, appuyer un peu plus sur les pédales... dans tous les cas être un peu plus en forme ! Mais ma pédale gauche commence à mal fonctionner... Pour finir par tomber quelques mètres plus loin ! Dernière galère du périple ! Je m’arrête ramasser les morceaux, une dame dans son jardin me demande si ça va. Je dis que oui mais que j’ai un souci... Elle me propose de m’emmener à la gare. Au début je dis non, puis je vois que j’aurais un peu plus de mal que je ne croyais à remonter la pédale... Elle m’amène à la gare !
A Toulouse il me restera quelques kilomètres à faire, j’ai remis les chaussures vélo mais c’est assez bizarre de pédaler d’un seul côté... J’arrive enfin à la maison. Fin de ce joli périple de 3400km  🙂


     

Vos commentaires

  • Le 27 juin à 17:48, par Nicole En réponse à : Saint-Jean-Pied-de-Port - Orthez - Toulouse

    Bravo pour ce beau périple … un peu humide sur la fin.
    Tu vas pouvoir te reposer. Les balades autour de Colomiers von te paraitre bin ternes.
    a bientôt
    Nicole

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 21:49, par Dominique En réponse à : Saint-Jean-Pied-de-Port - Orthez - Toulouse

    Très belle ballade de près de 2 mois et pratiquement 3500 km (car tu n’as pas compté l’étape préliminaire Bayonne Sare)...
    Énormément de tours de pédalier, mais pour nous de beaux diaporamas et le récit synthétique de chaque étape. J’espère qu’il te restera de belles images, de bons souvenirs de rencontres à l’image de la gentille madame qui t’as dépanné dans ta dernière étape. Merci à la pédale d’avoir tenu jusque là... Je t’appelle prochainement.
    Bravo et merci encore pour le reportage.
    Dominique

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.