De Udabno (David Gareja) à Sighnaghi

6 juillet, kilomètres aujourd’hui : 105
Kilomètres depuis le début : 3277

Au trajet d’Udabno à Sighnaghi j’ajoute les 28 km AR pour aller au monastère de David Gareja la veille.

Monastère David Gareja : je m’attendais à quelque chose de plus grand... mais peut-être que depuis que l’Azerbaïdjan en a revendiqué la moitié on ne voit plus certaines dépendances. En tout cas j’ai essayé de monter au dessus par les petits chemins et j’ai vite rencontré deux soldats Georgiens qui m’ont laissé passer mais qui n’avaient pas l’air d’avoir trop envie de rire... et je n’ai pas essayer dans la zone marquée sur ma carte "no further acces"

Sur le trajet vers Sighnaghi une dizaine de kilomètres avec une route "non pavée difficile d’accès" était annoncée. Je n’étais pas très inquiet parce que l’itinéraire était plat et effectivement ça passe pas mal jusqu’à ce que la route soit envahie par l’eau soit d’une rivière soit d’irrigation abimée... Il faut bien choisir son passage et se mouiller un peu les pieds. Juste avant de rejoindre la route il y a vraiment beaucoup d’eau sous un pont, je ne tente pas de passer et me retrouve sur le futur autoroute en travaux. A un moment je cherche tout de même à rejoindre la vraie route et je dois mettre les pieds dans la gadoue un peu... Mais il fallait que je rejoigne le village pour compléter mon eau. Il fait très chaud et lourd, je boirais trois litres et demi d’eau et un litre de jus d’orange !

J’arrive à Sighnaghi le village des amoureux, parce que paraît-il on peut s’y marier 24/7. Un village bien calme, je passe devant plusieurs restaurants ouverts mais vides où je ne vois même pas les serveurs. Je finis par en rejoindre un où j’avais vu du monde.


     

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]